NightMarchers: Du Post Apo à Hawaii

      Aucun commentaire sur NightMarchers: Du Post Apo à Hawaii

PC

Intro Maestro

Le Post Apocalyptique… Point de départ même de l’humanité (Épopée de Gilgamesh) jusqu’à son prototypage littéraire (19ème siècle Le Dernier Homme) pour ensuite être défini comme notion moderne (Orwell 1984 publier en 1949), donc le post apo, ça travaille le monde depuis longtemps vous voyez. Et des récits Post Apo, c’est vraiment pas ce qu’il manque de nos jours dans les divers productions sortie depuis les années 2010 (Dark Soul’s, Fallout, Dayz, War Z, How To survive, The Long Dark etc…). Cependant, il est important de noter qu’une production comme Fallout coûte bien plus cher à produire que ce que demande un The Long Dark ou un War Z, il manque clairement aujourd’hui de production s’intercalant entre petits projets et ceux de grandes envergures. Malheureusement (et c’est pas le but de cet article mais d’un autre) nous n’allons pas rentrer dans les détails concernant la fin des créations au budget dit « moyen », par contre nous allons nous intéresser à un projet qui en a tout les traits, je parle de : NightMarchers.

Il était une fois…

A Hawaï, ouai avouez que pour le coup ça change de l’Europe, de l’Amérique voir même de L’Asie, ce qui est cool. Le point de départ est un cataclysme dévastateur, détruisant une grande partie de l’île d’Oahu et tuant par la même beaucoup de ses habitants. Derrière cette tragédie se cache le vieux dieu Kamapua’a avec son armée de « raider », profitant du désordre ambiant pour prendre le contrôle de l’île. Les survivants restants se sont établis en factions qui luttent quotidiennement pour survivre, ayant oublié les esprits qui les regardent et attendent qu’on se souvienne d’eux. Vous incarnez Kai, un père de famille des plus ordinaires en apparence, accompagné de son fils Honu, qui devant faire face aux menaces des Raiders, se révèle être des descendants de « Kahuna« , de puissants shamans comparés à des Dieux. Après cette découverte, vous prenez la décision de mener à bien la rebellion au sein de l’archipel, mais ce ne sera pas simple, car même aidé de pouvoir, encore faut-il convaincre les gens de vous rejoindre.

Lire la vidéo

T’es mon copain ?

Le choix des factions avec lesquelles vous pactisez ont un impact direct sur l’histoire de l’île et modifient vos compétences personnelles. L’équipe de dev annonce que toutes les missions peuvent être résolues de différentes manières, tout comme les bases pouvant être capturées par la force ou par la ruse. Les créateurs tiennent aussi vraiment à insister sur le fait que chaque faction peut offrir des compétences particulières et vous fournir des objets uniques, tout en bousculant vos paramètres de victoire selon les choix effectués (alliances/mésententes). Pour ma part, j’aime beaucoup les divers partis pris des développeurs, que ce soit dans la liberté, laissée aux joueurs vis-a-vis de ses choix, mais également les diverses possibilités de gameplay comme le fait de se métamorphoser en animal (volant ou marin dévoilé), un truc que j’ai trouvé génial, sans oublier sa narration à plusieurs embranchement prometteuse.

Ce qui est promis :

  • Open World Hawaïen
  • Apprenez les capacités fantastiques des dieux
  • Basé sur les choix et les conséquences du joueur
  • Plus de cinquante compétences
  • Système d’armes entièrement personnalisables
  • Lieux et histoires authentiques Hawaïens
  • Le jeu s’adapte à votre niveau et à vos décisions
  • Plus de cinquante avant-postes à conquérir

Les créateurs demandent 100 000 dollars sur la plate forme Fig pour réaliser la petite liste (et bien plus) qui vous est mise au dessus (ce qui est très honnête en terme de budget), sachant que l’achat de la copie de base est à 20/25 euros, livré avec ses artworks. Le studio compte 5 personnes internes, mais emploie naturellement des freelances pour réaliser le surplus de travail. La qualité m’apparait solide, reste à savoir si la date butoir ne vas pas leur causer du tord, puisque celle ci est fixée au 17 février 2018… Il reste donc peu de temps.

Soutenir Le Projet

HYPE

%
80%
twitter pro

HEI / REDACTEUR
Prometteur sur le fond et sur la forme, reste à savoir si l’objectif numéro 1 sera atteint, à savoir : Cumuler 100 000 dollars pour que le développement voie le jours. Passé cette difficulté, il ne dépendra que des développeurs de respecter la vision proposée, ou comme beaucoup, de s’en écarter et livrer un jeu très éloigné de ce qui était promis… Mais perso j’y crois, et qui vivra verra comme on dit.

Tu apprecies le travail fourni ? Supportes nous sur Patreon !

Laisser un commentaire