Tales Of Vesperia : Switch VS PS4 VS PC

      Aucun commentaire sur Tales Of Vesperia : Switch VS PS4 VS PC

Edito Tales Of Vesperia Definitive Edition: Switch VS PS4 VS PC

PC

PS4

ONE

SWITCH

Titre: Tales Of Vesperia Definitive Edition
Développeur: Namco Bandai
Éditeur: Namco Bandai

Genre: JRPG
Multi: Non
Sortie: 11/01/2019

Config PC

(Réglage: Ultra / Résolution: 3840x2160 (4k) / Fps: 60)
Carte Mère: Gigabyte X99 UD4 / Processeur: I7 5930k 4.3 Ghz / Carte Graphique: GTX 1070 MSI Gaming X / Ram: 32 Go DDR4 2133 mhz / Watercooling Corsair

Intro Maestro

Tales Of Vesperia… 10 ans après sa sortie sur Xbox 360, voila un des meilleurs Tales Of qui fait son retour sur PS4, Switch, Xbox One & PC, pour notre plus grand bonheur. Tales Of Vesperia Definitive Edition a beau être proposé sur toutes les plateformes, toutes les versions ne sont pas équivalent du point de vue technique, il ne sera pas question ici d’un test du jeu, mais plutôt de constater si Namco ce fou de nous… ou pas. Mais au final, que vaux justement techniquement cette épisode face au reste de la série ? Et bien à vrai dire, il y a de quoi être étonné si on se donne la peine de remonté un petit peu dans le temps.

Tales Of Vesperia Switch
Tales Of Vesperia PS4

Tales Of Historia

Si Tales Of Vesperia est le premier épisode de la serie à afficher une résolution HD (sois en 720p: 1280×720), il n’est pas le premier à adopter un style typé manga à travers des graphismes en Cel Shading. Le premier opus connu est Tales Of Symphonia, certainement l’épisode le plus aimé et, surtout partager par les fans à travers le monde, il fut le premier à opérer avec ce style en 2003, et si on pourrait croire de prime à bord que les opus sorties entre Symphonia et Vesperia seraient eux aussi du même acabit, c’est ce foutre un magnifique doigt dans le c… Tales Of Legendia sortie en 2005 est une incompréhension total, en terme d’affichage, on croirait revenir 5 ans plus tôt. Pour un rendu graphique sympathique et potable, il faudra attendre Tales Of Abyss en 2005, uniquement sur PS2. Tales Of Rebirth est un cas particulier, puisque c’est la version PSP portée sur PS2 (et étant honnête: on vas pas comparer une console portable à celle de salon). Tales Of Vesperia incarne l’avant dernier épisode (le dernier étant Graces F) à utiliser un Cel Shading très prononcé dans sa réalisation (contour noir sur les modèles, texture minimaliste et saturé et, un peu délavé sur le décor). A partir de Tales Of Xillia, Namco emmènera la série dans les limbes, en gardant un aspect manga mais, en supprimant l’utilisation du cel shading, au profit de graphisme plus dur, et des textures moins chatoyantes. A défaut d’un nouvel opus: Que réserve cette version ?

Version Switch

Version PS4

Version PC

PS4

1080p60: Tout le jeu
Détail: Intermediaire
Ombre: Moyenne
Anisotrope: OFF
AA: MSAA

Switch

1080p60: Combat
1080p30: Exploration
720p: Mode Portable
Détail: Intermediaire
Ombre: Moyenne
Anisotrope: OFF
AA: MSAA

One

1080p60: Combat
1080p30: Exploration
Détail: Intermediaire
Ombre: Moyenne
Anisotrope: OFF
AA: MSAA

PC

4k60: Tout le jeu
Détail: Élevé
Ombre: Élevé
Anisotrope: x16
AA: FXAA

Master Race & Accessibilité

Si on est un tant sois peu honnête, on reconnaitra volontiers Tales Vesparia comme l’épisode le plus aboutie de la série (Grace F retira les contours noirs, en gardant le Cel Shading). Techniquement le jeu apparait aujourd’hui comme magnifique, la remasterisation n’aura pas était veine, même si elle apparait feignante sous plusieurs aspect. Les ombres auront de quoi étonner tout PCiste, même en paramètre High: elle paraissent être en Low, ce qui est assez déroutant. La différence principal viendra surtout de la version choisie; PC, Switch, Xbox One et PS4. Les 3 versions qui sortent clairement du lot sont les versions Switch, PS4 et PC, mais pourquoi ? Pour la version PC autant être franc: jouer en 4k60 est un véritable bonheur, surtout que, aucun artefacts graphique est à dénombré, pas plus que de texture déformé, on constate juste que malgré les 60 FPS affiché, ce n’est pas la résolution la plus optimisé par Namco (je suis tatillons). La version PS4 incarne le parfait compromis entre détail et accessibilité, le jeu est en 1080p / 60 FPS constant (combat & exploration), même si on ressent clairement le flou (lol) dans les arrières fond à partir de la mi-distance du personnage.

Petite mais Costaud

La version Switch est particulière, puisque le jeu est en 60 FPS durant les combats, mais à 30 FPS durant les phrases d explorations, avec une qualité d’affichage en décas par rapport à la version PS4 (flou plus prononcé à cause des détails baissés), elle s’apparente à une version ++ de la version PS3 sortie en 2010… Mais elle possède pour elle un immense avantage: La portabilité, puisque le 720p permet par rapport à la petite taille de l’écran, de créer un AA naturel, rendant l’image très sympathique (en dehors du mode World Map, où l’optimisation est un brin trop agressif sur les modèles 3D). La version Xbox One est surement la 5 èmes roues du carrosse, elle est un portage de la version Switch (même caractéristique), sauf que malheureusement, contrairement à la console de Big N: elle n’est pas portable, c’est donc la version ultime accumulant tout les défauts de chaque build… Ironique, quand on sait que Tales Of Vesperia est à l’origine sortie sur Xbox 360… Et donc quel est le coup de cœur du Sensei finalement ? Je vous répondrai la version PC & Switch pour les raisons évoqués juste avant. Tales Of Vesperia est un petit bijou longtemps attendu entier chez nous, c’est choses faite: vous n’avez plus d’excuse.

twitter pro

RÉDACTEUR

L'Avis de Hei

Tales Of Vesperia est un remaster honnête, c’est pas foufou, mais pour autant, c’est loin d’être catastrophique, on aurait juste aimé un peu plus d’option pour les PCiste, et un soin plus attentif de fournie à la version Xbox One. Concernant la version PS4, difficile de produire mieux sur une technologie datant de 2012 (conception AMD): c’est honorable. Reste la version Switch qui aurait pu bénéficier de modèle 3D plus aboutie sur la World Map. Si vous n’avez jamais joué à “CE” Tales Of, à “UN” Tales Of ou, depuis “LONGTEMPS” à la série: Foncer, pas d’entourloupe, la qualité est présente à chaque recoin de l’écran, la parfaite symbiose entre le renouveau et l’ancien monde.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on linkedin
LinkedIn
Tu apprecies le travail fourni ? Supportes nous sur Patreon !

Laisser un commentaire